ACTUALITÉS

Wallonie-Bruxelles
DéFI prône le multilinguisme des élèves plutôt que le bilinguisme des structures
Joëlle Maison - Multilinguisme
Le vendredi 13 décembre 2019

A Bruxelles, l’interdiction faite aux élèves bruxellois fréquentant une école francophone de suivre un cursus immersif dans une autre langue que le néerlandais perdure. Pourtant, en région bruxelloise, plus de 184 nationalités se côtoient. Il s’agit de la deuxième ville la plus multiculturelle au monde, après Dubaï. Mardi 17 décembre, Joëlle Maison, députée à la Fédération Wallonie-Bruxelles, interpellera la Ministre de l’Éducation, Mme Désir en commission sur la possibilité d’ouvrir l’immersion à d’autres langues que le néerlandais.

Immersion en anglais

Pour notre députée, porte-parole DéFI sur les questions d’éducation et d’enseignement, « il est regrettable que les élèves Bruxellois francophones soient privés de la possibilité de fréquenter une école en immersion en anglais. Le néerlandais doit naturellement continué d’être enseigné en fonction des volumes horaires requis par la loi linguistique. Mais ceci n’est nullement incompatible avec l’organisation d’un enseignement en immersion dans une autre langue. »

Multilinguisme des élèves plutôt que bilinguisme des structures

Sur le plateau de CQFD (RTBF), Joëlle Maison expliquait : « Chez DéFI, nous prônons le multilinguisme des élèves plutôt que le bilinguisme des structures. En clair, nous prônons l’apprentissage de deux langues étrangères au-delà de la maîtrise de la langue française. De même, nous souhaitons une continuité pédagogique et une égalité stricte entre les élèves wallons et bruxellois. Autoriser les élèves bruxellois à bénéficier d’un enseignement immersif dans une autre langue que le néerlandais serait d’une simplicité déconcertante. Cela rétablirait l’égalité entre élèves au sein de notre Fédération Wallonie-Bruxelles. Les Pouvoirs organisateurs et établissements conservant évidemment toute liberté de faire ou non usage de cette faculté qui leur serait en ce cas accordée. »

Dans la même rubrique
Emmanuel De Bock : « Planter des arbres coûte moins cher que le béton »
région bruxelloise Emmanuel De Bock : « Planter des arbres coûte moins cher que le béton »
DéFI veut plus d’efficacité dans la lutte contre les violences à l’école
HARCÈLEMENT DéFI veut plus d’efficacité dans la lutte contre les violences à l’école
Un million d’euros pour aider les demandeurs d’emploi à créer leur entreprise
Formation professionnelle Un million d'euros pour aider les demandeurs d'emploi à créer leur entreprise
A Bruxelles, les zones piétonnes sont toujours un enfer pour les personnes à mobilité réduite
région bruxelloise A Bruxelles, les zones piétonnes sont toujours un enfer pour les personnes à mobilité réduite
Créera-t-on demain des “crétins digitaux” si l’enseignement passe trop tôt par une formation numérique ?
Fédération Wallonie-Bruxelles Créera-t-on demain des “crétins digitaux” si l’enseignement passe trop tôt par une formation numérique ?
“On doit se mobiliser pour fortifier l’État belge avec nos amis flamands”
Grand entretien “On doit se mobiliser pour fortifier l'État belge avec nos amis flamands”