ACTUALITÉS

Région bruxelloise
Bernard Clerfayt : "Brulingua offre des cours gratuits à tous les Bruxellois"
Le jeudi 9 avril 2020

Ce mercredi 8 avril, Bernard Clerfayt, ministre bruxellois DéFI de l’Emploi, de la Formation, des Pouvoirs locaux et de la Transition numérique, était l’invité politique de Fabrice Grosfilley sur BX1+. Ce vendredi 10 avril, il était également l’invité de la matinale LN24.

Le secteur de l’emploi sous pression

“Dans le secteur de l’emploi, les indicateurs étaient bons à Bruxelles” interpelle le journaliste. Si la crise se poursuit, on s’attend à ce qu’il y ait un impact économique négatif. “On chiffre le chômage temporaire à plus de 1,2 millions en Belgique. Cette situation présente toutefois deux aspects positifs. D’une part, cela signifie que l’entreprise souhaite conserver son travailleur au-delà de la crise. D’autre part, cela permet de conserver 70% du revenu”, explique Bernard Clerfayt.

Aujourd’hui, on réfléchit comment aborder cette question à l’avenir. Mais certains secteurs sont encore sous pression et cherchent activement des travailleurs : gardiennage, soins, livraison, etc. De plus, l’accompagnement en call center continue de fonctionner et a été renforcé.

Des cours de langues en ligne gratuits pour tous les Bruxellois

Le ministre bruxellois de la Formation rappelle qu’on encourage vivement les formations en ligne : Brulingua offre des cours gratuits à tous les Bruxellois. Fabrice Grosfilley observe que le nombre d’utilisateurs a presque triplé depuis le confinement. De plus, il ne faut pas oublier que les formations en langues ou d’autres matières sont gratuites pour les demandeurs d’emploi. Toutes les informations sont disponibles sur les sites de Brulingua, Actiris et Bruxelles Formation.

Vers une extension des aides à tous les secteurs d’entreprise ?

La Région travaille à élargir l’aide aux entreprises à d’autres secteurs que ceux visés par la prime de 4.000 €, pour ceux qui n’ont pas été forcés de fermer en raison des mesures prises par le Conseil National de Sécurité.

Les aide-ménagères pourront toucher jusqu’à 95% de leur salaire

On a annoncé une prolongation de la validité des titres services de 3 mois. Actuellement, ces services ne sont pas interdits. Est-ce recommandé pour les travailleurs ? “Dans une petite catégorie des cas, il serait utile de maintenir l’offre de titres-services si les mesures de distanciation sont respectées. Il ne faut pas priver les personnes très dépendantes, avec un handicap, par exemple, ou un couple de soignants mobilisés la journée. Par contre dans la majorité des cas, il est très difficile et impossible de travailler dans les conditions actuelles”, explique Bernard Clerfayt.

Sur sa proposition, le gouvernement bruxellois a adopté trois mesures, limitées à la crise du Coronavirus, permettant de soutenir le secteur des titres-services.

  • Aide forfaitaire aux entreprises : 4.000 € pour les entreprises de titres-services ayant leur siège social en Région bruxelloise. Cette aide est automatique et sera versée par la société émettrice, Sodexo.
  • Soutien aux aide-ménagères : le ministre bruxellois rappelle qu’on parle ici de petits salaires, avec de nombreux employés à temps partiel. Les aide-ménagères des entreprises ayant leur siège social en Région bruxelloises et qui travaillent sur le territoire de la Région, percevront une indemnité de 2,5 € brut/heure de chômage temporaire. Cette aide sera versée par Sodexo aux entreprises qui devront ensuite verser celle-ci à leurs aide-ménagères.
  • Augmentation de l’intervention régionale : afin de permettre aux entreprises encore actives d’acheter le matériel complémentaire nécessaire pour protéger tant leurs aide-ménagères que leurs clients, celles-ci bénéficieront, à partir du 1er avril et pour la durée de la crise, d’une intervention régionale majorée. Cette aide permet, par ailleurs, de garantir un minimum de services pour les personnes les plus dépendantes des activités titres-services, notamment pour effectuer leurs courses ménagères.

« Nous devions envoyer un signal fort au secteur des titres-services et aux aide-ménagères. Leur salaire de base est très faible. Vivre ou survivre avec le chômage temporaire s’avère dès lors compliqué voire impossible. Grâce au complément au chômage temporaire versé par la Région, les aide-ménagères  pourront bénéficier d’un montant allant jusqu’à 95% de leur salaire », explique Bernard Clerfayt dans un communiqué de presse de ce jeudi 9 avril.

Les administrations communales au ralenti, mais toujours actives

« Dans les administrations communales, toutes les mesures de confinement et de distanciation sociale ont été mises en place. Il y a encore des opérations qui doivent avoir lieu. On recommande l’utilisation des commandes digitales par Irisbox. Toutes les démarches telles que demandes de permis d’urbanisme ont été suspendues et toutes les mesures sont prises pour que les autorités politiques puissent se réunir par téléconférence ».

Obsèques : quelles nouvelles mesures ?

« On impose le transfert des défunts le plus vite possible, pour libérer les espaces où ils sont maintenus peut-être trop longtemps. Cela permet de faire de la place et éviter de faire pression sur le secteur hospitalier en particulier. On les envoie à la morgue ou au funérarium pour que les médecins puissent faire le second contrôle »

La 5G à Bruxelles : oui, mais sous certaines conditions

« Les normes sont plus sévères à Bruxelles. Cela ne permet pas à Proximus de déployer cette nouvelle technologie actuellement. En réalité, ce qui a été annoncé n’et pas vraiment de la 5G, c’est plutôt du 4G+« .

« En Région bruxelloise, il faut revoir les normes de manière intelligente, c’est-à-dire d’être capable de protéger convenablement la santé des gens, mais surtout permettre le développement de la 5G à Bruxelles. On voit bien qu’on a besoin des ordinateurs pour organiser la vie économique et la vie de tous les jours dans le monde moderne, notamment pour faire face à la crise sanitaire. Notre volonté est de garder Bruxelles comme la ville pilote. Nous devons moderniser les normes pour faire évoluer la technologie. Le débat reviendra à un moment plus opportun ».

Regardez l’émission en Replay :

Dans la même rubrique
DéFI demande la création d’un mémorial bruxellois aux victimes du Covid-19
Région bruxelloise DéFI demande la création d’un mémorial bruxellois aux victimes du Covid-19
Une indexation qui neutralise la hausse du précompte immobilier
région bruxelloise Une indexation qui neutralise la hausse du précompte immobilier
« Il faut pouvoir garder une  routine quotidienne, des contacts sociaux via Internet et maintenir une activité physique »
Coronavirus / Prolongation du confinement "Il faut pouvoir garder une routine quotidienne, des contacts sociaux via Internet et maintenir une activité physique"
La date de validité des titres-services bruxellois prolongée de 3 mois
Coronavirus La date de validité des titres-services bruxellois prolongée de 3 mois
Mesures renforcées dans les parcs bruxellois
coronavirus Mesures renforcées dans les parcs bruxellois
#bravopourlessoins : Rendez-vous chaque soir à 20h pour remercier le personnel soignant
Belgique - Coronavirus Rendez-vous à vos fenêtres chaque soir à 20h pour remercier le personnel soignant